Michel DUBY
Du bons sens pour PASSY
cgPage d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
 
Vign_terre_eternue
Pollution et santé

La pollution aurait un impact sur l’espérance de vie 
                                                       04/03/2011


- La pollution aurait un impact sur l’espérance de vie
Selon l’étude Aphekom menée par l’InVS durant trois ans dans 12 pays européens, la pollution de l’air des grandes villes aurait un impact direct sur l’espérance de vie.
La pollution de l’air saturée pollue l’atmosphère et s’avère nocive pour la santé.

L'évaluation de l'impact sanitaire dans 25 grandes villes européennes montre que l'espérance de vie pourrait augmenter jusqu'à 22 mois pour les personnes âgées de trente ans et plus si les normes OMS en matière de particules fines étaient respectées.

De plus, l’impact au niveau économique s’avère élevé puisque le respect des normes de l’OMS permettrait d’économiser 31, 5 milliards d’euros à l’échelle européenne.

Source : Communiqué de l'InVS, mars 2011.lien vers l'agence de veille sanitaire
Seuils d'alerte modifiés
Vign_dsc_0300
Les seuils d'information et d'alerte aux PM10 revus à la baisse

Au cours de la dernière réunion du comité de pilotage du PPA qui s'est tenue mi-janvier à Bonneville, nous avons appris que les taux d'information et les taux d'alerte aux PM10 étaient revus à la baisse, conformément aux directives européennes :
  •  l'information au public doit être faite dès que le taux de PM10 atteint 50 microgrammes/m3 (il était de 80 microgrammes auparavant);
  •  le niveau d'alerte passe de 120 microgrammes à 80 microgrammes/m3.

 Le seuil de 50 microgrammes/ m3 ne doit pas être dépassé plus de 35 fois sur une année ; Air APS a relevé en 2011 plus de 50 dépassements dans la haute vallée de l'Arve.

En cas d'alerte, la mesure essentielle consiste en une recommandation de la baisse de la vitesse des véhicules de 20 km/h sur les autoroutes.
Propositions pour Passy
Créer un site avec WebSelf